Aller au contenu principal

Projets SOLGES et PUIGES : Diminuer les émissions de N2O par les sols

Mercredi dernier, nous avons eu le plaisir d’assister au séminaire de restitution des projets SOLGES et PUIGES, dans les locaux de l’INRA à Orléans-Ardon. SOLGES était un projet soutenu par l’ADEME, associant l’INRA (UR SOLS et InfoSol), Terres Inovia et Arvalis et PUIGES. Un projet soutenu par la Région Centre Val de Loire, associant l’INRA (UR SOLS et AgroEcologie Dijon), l’Université d’Orléans (Laboratoire d’Economie d’Orleans) et la coopérative agricole AgroPithiviers. Ce séminaire fut l’occasion de présenter les résultats obtenus dans ces deux projets terminés récemment et de faire un point, via les conférences des intervenants, sur les interactions entre l’agriculture et les émissions du Gaz à Effet de Serre. Les projets SOLGES et PUIGES ont permis de démontrer qu’il est possible de gérer in situ la fonction biologique qui permet de réduire le gaz à effet de serre N2O en N2 soit par un chaulage doux des sols acides, soit par la culture de légumineuses en symbiose avec des microorganismes naturels, capables de réduire N2O. L’ensemble de ces résultats offre des perspectives pour réduire les émissions de N2O par les sols agricoles sans altérer la production agricole. Cette journée organisée par Catherine HENAULT, directrice de l’UR SOLS à l’INRA, responsable de la plateformes PESAa du programme PIVOTS et coordinatrice du réseau MIDI a permis de se faire rencontrer plus de cinquante personnes du monde de la Recherche, des Professions Agricoles, des Entreprises et de l’Enseignement.

Pour toute question n’hésitez pas à la contacter : catherine.henault@inra.fr

Plateforme
PESAa
Type
Actualité
Logos financeurs