Aller au contenu principal

PRAT - Plateforme Réactivité ATmosphérique

La pollution atmosphérique est un problème d’environnement majeur entraînant des conséquences directes sur la qualité de vie de chacun. En effet, des changements significatifs de la composition chimique de l’atmosphère sont observés depuis quelques décennies. Ceux-ci, liés pour une grande part à l’activité humaine, peuvent entraîner des modifications du climat et engendrer des pollutions ou nuisances néfastes pour l’homme et son environnement. Des progrès importants ont été réalisés dans la compréhension des mécanismes de formation, de transport et d’élimination, des espèces chimiques qui contrôlent la composition du système réactif atmosphérique. Ces progrès ont été rendus possibles par la complémentarité des approches qui combinent : expériences de terrain, des études en laboratoire et modélisation.

 

La plateforme PRAT combine deux de ces approches :

  • Les études en laboratoire réalisées en chambre de simulation atmosphérique à irradiation solaire (HELIOS, cf. galerie photos) permettent d’étudier les processus photochimiques de l’air dans des conditions contrôlées et réalistes. HELIOS a la forme d’une sphère tronquée de 6 m de diamètre, un volume d’environ 90 m3 et est constituée d’une enveloppe en Téflon, matériau inerte et transparent aux rayons du soleil. Les instruments de mesures se trouvent dans un hall d’expérience de 110 m² situé sous la structure.
  • Les expériences de terrain avec le super site Voltaire-HELIOS (cf. galerie photos) dédié à la mesure et au suivi des polluants atmosphériques de l’agglomération orléanaise (gaz et particules).

Cette station est cogérée par le CNRS, l’Université d’Orléans et Lig’air, réseau de surveillance de la qualité de l’air en région Centre Val de Loire. Des mesures sont conduites de manière continue pour certains polluants réglementés tels que l’ozone (O3), les oxydes d’azotes NO (monoxyde d’azote) et NO2 (dioxyde d’azote) et les particules (PM10 : inférieur à 10 micromètres). D’autres polluants sont mesurés de façon plus ponctuelle mais cela implique un plus grand nombre d’instruments de mesure.

 

SERVICES PROPOSÉS

 

PRAT dispose d’un parc analytique de pointe, permettant la mesure d’un grand nombre de Composés Organiques Volatils (COV) et de particules, avec certains instruments uniques en France :

  • Spectromètres de masse à temps de vol Chromatographes ioniques, en phase gazeuse ou liquide (GPG-FID, TD ; C.I. ; UHPLC-LCMS ; Ambiant Ion Monitor (AIM-URG))
  • Spectromètre in situ analyseurs de gaz spécifiques (NOx, O3, HCHO, HONO)
  • Granulomètre (SMPS)
  • et d’autres développés spécifiquement au CNRS d’Orléans :
  • Spectromètres de masse à ionisation chimique (SAMU), atmosphérique (SMA - OrbitrapTM)
  • Spectromètres : OF-CEAS avec 4 lasers IR ; CRDS (NO3 et particules)

 

La plupart de ces instruments sont transportables sur le terrain. C’est ainsi que la plateforme PRAT rend possible une parfaite caractérisation de l’air, que ce soit l’air ambiant, l’air d’un espace confiné, l’air aux contacts de matériaux, végétation, animaux, …

PRAT, c’est l’expertise d’une équipe de techniciens, ingénieurs et chercheurs pouvant résoudre des problématiques ponctuelles et mener des projets, de leur conception à leur valorisation, dans des cadres très diverses :

  • Projets collaboratifs sur financements régionaux, nationaux et européens
  • Prestations de service (tests sur des instruments ou des produits, recherche et identification d’émissions gazeuses, …)

 

Quelques exemples d’applications possibles avec la plateforme PRAT :

  • Inter-comparaison et tests d’instruments dédiés à la caractérisation de l’air
  • Transformation dans l’air et impact atmosphérique de nouveaux produits (solvants, pesticides, matériaux ou végétaux dépolluants, …) avec pour objectifs de : trouver des solvants moins toxiques pour la santé ; Estimer leur persistance atmosphérique ; étudier leurs produits de dégradation ; Calculer leur POCP (potentiel de formation d’ozone)
  • Dégradation des Composés Organiques Volatiles (COV) dans l’atmosphère : impacts sanitaires et climatiques
  • Caractérisation de la pollution extérieure (gazeuse et particulaire) en relation avec les transports, le chauffage, les activités industrielles, les incendies, …
  • Pollution intérieure ou atmosphères confinées : identification des sources primaires et secondaires de polluants toxiques
VALORISATION SCIENTIFIQUE
 

 

 
VIDÉOS

Véronique DAËLE

Responsable de la plateforme PRAT

Chercheur au CNRS/ICARE

02.38.25.54.94 / veronique.daele@cnrs-orleans.fr

ICARE - UPR 3021 - CNRS - 1C, av. de la recherche scientifique - 45 071 Orléans Cedex 2

LPC2E - UMR 7328 - CNRS/Université d'Orléans - 3A, av. de la recherche scientifique - 45 071 Orléans Cedex 2 

Organisme
CNRS
UNIVERSITE ORLEANS
Thème
Micro polluants
Atmosphère
Chiffres clés
50 Partenaires publics et privés
9 Salariés (4 Chercheurs - 5 Ingénieurs)
5 Projets (3 nationaux - 2 européens)
165 m2 de laboratoires
Documents
Logos financeurs