Aller au contenu principal

PRIME - Plateforme pour la Remédiation et l'Innovation au service de la Métrologie Environnementale

L’augmentation des pressions anthropiques et le changement climatique affectent la qualité des milieux naturels dont la gestion durable, nécessité absolue, va du réseau d’observation plus ou moins complexe jusqu’aux actions de remédiation pour que les milieux retrouvent leurs qualités initiales. Ces actions doivent s’appuyer sur une recherche d’excellence tout en associant les acteurs économiques à tous les niveaux de la chaîne de valeur.
 

Dans le cas des sols, sous-sols, eaux souterraines et sédiments, les besoins en métrologie et en maîtrise des processus de contamination/décontamination sont très forts. Le BRGM a donc créé la plateforme PRIME, Plateforme pour la Remédiation et l’Innovation au service de la Métrologie Environnementale.
 
 
SERVICES PROPOSÉS

 

PRIME est un ensemble d’outils dédiés à la métrologie environnementale et au développement de procédés de remédiation. Les moyens expérimentaux et analytiques de PRIME sont regroupés à Orléans dans un lieu unique de 1 000 m2, en lien direct avec les autres plateformes et outils analytiques du BRGM. PRIME permet ainsi de développer, qualifier et valider, à toutes les échelles depuis le réacteur de quelques ml jusqu’au pilote industriel de 100 m3, des outils en métrologie environnementale (capteurs, échantillonneurs…), des méthodes et des procédés de traitement (physiques, chimiques et biologiques). Tous les moyens de PRIME sont mobilisables dans le cadre de projets de recherche collaboratifs et de prestations. Classée ICPE, la halle qui héberge PRIME offre aux partenaires toutes les garanties associées à ce statut, notamment pour des procédés industriels.

  • Réacteurs de taille centimétrique à décimétrique « batch » (récipients fermés)
  • Colonnes et cuves de taille décimétrique à métrique (H = 0,2 à 5 m, diamètre intérieur = 0,05 à 1 m)
  • Pilote pluri-métrique (PPM 12 x 4 x 4 m scindable en 3 ou 6 modules indépendants)
  • Equipements de suivis de mesures physiques, chimiques et, microbiologiques, et de prélèvements (eaux, gaz, solides) adaptés à toutes les échelles spatio-temporelles étudiées
  • Environnement de laboratoire pour les analyses chimiques, isotopiques et minéralogiques inorganiques et organiques, majeurs et traces, dans les eaux, solides et gaz, et pour les caractérisations physiques des solides
  • Equipe de techniciens, ingénieurs, chercheurs et chargé d’affaires mobilisables depuis la conception des études jusqu’à la valorisation des résultats.
 

Le BRGM intervient sur toute l’échelle de TRL (1 – 9) afin de partager et transférer son savoir-faire selon des modalités permettant de répondre à des attentes très diverses :
  • Projets collaboratifs (conception, réalisation, valorisation) sur financements régionaux, nationaux ou européens
  • Prestations de service à différents niveaux de la chaîne de valeurs
  • Possibilités de développement, test, ou validation de méthodes et équipements
  • Formation/démonstration
 
Voici quelques exemples d’applications possibles sur site :
 
  • Simulation de circulation d’eau souterraine pour tester p. ex. des capteurs et échantillonneurs passifs
  • Migration et devenir de contaminants au travers de matrices solides fragmentées (sols, sédiments) ou consolidées (roches) en conditions non saturées, saturées, ou un continuum des deux, en milieu aérobie ou anaérobie
  • Mise en œuvre et validation (comparaison à des méthodes standardisées, bilans de masse, analyse coût -bénéfice) d’outils et procédés de remédiation (physiques, chimiques, biologiques) à différentes échelles jusqu’au pilote industriel
VALORISATION SCIENTIFIQUE

 

Pivots

 

 
VIDÉOS

Sébastien DUPRAZ

Responsable de la plateforme PRIME

Chargé de Mission sur le Développement des Plateformes Expérimentales au BRGM

+33 (0)2 38 64 47 16 / +33 (0)6 42 43 89 90 - s.dupraz@brgm.fr

BRGM - Direction des Laboratoires - 3 avenue Claude Guillemin - BP 36009, 45060 Orléans Cedex 2

Organisme
BRGM
Thème
Métrologie
Sol
Sous sol
Micro polluants
Chiffres clés
15 partenaires privés (TPE au grand groupe)
12 ingénieurs et 12 techniciens
4 thésards et 5 post-docs
15 projets en 5 ans
6 régionaux et 8 nationaux
1 européen
1000 m2 de laboratoire
Documents
Logos financeurs