Aller au contenu principal

Projet BIOPEPS - La biomasse au service de la dégradation des pesticides : vers une agriculture durable

Projet BIOPEPS - La biomasse au service de la dégradation des pesticides : vers une agriculture durable

De nombreuses mesures sont mises en place dans le cadre de l'application de la Directive Cadre sur l'Eau (DCE) pour réduire l'impact des intrants agricoles sur les ressources en eau, notamment des pesticides. Ces derniers dispersés dans l'environnement, en réponse aux besoins des pratiques agricoles en particulier dans la plaine de la Beauce, restent des polluants potentiels majeurs. C'est dans ce cadre que s'inscrit le projet BIOPEPS qui vise à développer un bioprocédé de dégradation des pesticides basé sur la mise en œuvre de communautés microbiennes actives, fixées sur des matériaux sélectionnés pour stimuler leur activité. Ce procédé permettra d'abattre, avant leur migration vers les ressources en eau, les pesticides épandus et, de façon complémentaire, de traiter la pollution des eaux au niveau des stations d'épuration de petite à moyenne dimension en zone rurale. Les innovations scientifiques et technologiques issues de cette proposition contribueront à la préservation des ressources en eau, des milieux et de la biodiversité associée, tout en permettant une activité agricole économiquement viable.

Durée du projet : 2016 - 2019

Partenaires du projet : BRGM et GREMAN (partenaires académiques), TRAITAGRI (PME) et CDHRC (Association).

Contact : Karine MICHEL - BRGM – k.michel@brgm.fr

Financeurs : La Région Centre – Val de Loire, Ministère de l’Education nationale, Enseignement supérieur et de la Recherche

 

Plateforme
PRIME
Organisme
BRGM
Logos financeurs