Aller au contenu principal

Projet SEA-M - Impact des échanges air-mer sur la qualité de l’air dans les mégalopoles du littoral

Projet SEA-M - Impact des échanges air-mer sur la qualité de l’air dans les mégalopoles du littoral

Plus de la moitié de la population mondiale vit en zone côtière, avec 75% des grandes métropoles situées sur le littoral. Or, les effets de ces mégapoles sur l’environnement sont importants du fait d’un développement soutenu et rapide, avec des densités de population élevée, combinées à des consommations élevées de différentes ressources. Ceci crée des zones fortement polluées, surtout dans le sud –est asiatique, comme à Hong Kong.

L’objectif de ce projet est d’évaluer l’impact des échanges air-mer en tant que source potentielle de composés gazeux susceptibles d’amplifier la détérioration de la qualité de l’air dans ces mégalopoles en étudiant comment les interactions chimiques entre masses d’air fortement anthropisées et celles issues du milieu marin donnent lieu à des épisodes de pollution spécifiques.

Durée du projet : 2017 -2021

Partenaires du projet :

CNRS-IRCELYON Lyon ; ICARE-CNRS Orléans ; Hong Kong Polytechnic ; University Hong Kong

Budget du projet : 596 389 €

Contact : A. Mellouki (CNRS – ICARE) - Directeur de recherche

mellouki@cnrs-orleans.fr – 02 38 25 76 12

 

Avec le soutien financier de :

ANR

http://www.prebat.net/squelettes/lo_anr.jpg
 

 

Plateforme
PRAT
Thème
Air
Organisme
CNRS
État
en cours
Chiffres clés
Budget de 596kE
2017-2021
Logos financeurs